onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Je ne possède que des objets qui me sont utiles et qui m'apportent du bonheur

Je voulais aujourd'hui vous raconter mon cheminement vers le minimalisme pour que celles et ceux qui ne me connaissent pas encore découvrent un peu mon histoire mais aussi pour partager avec les abonné(e)s de la première heure mon état d'esprit 3 ans et demi plus tard. Le minimalisme pour les personnes qui ne connaitraient pas s'apparente à la simplicité volontaire. C'est un mode de vie qui consiste à consommer moins et de façon plus réfléchie et plus respectueuse de l'environnement. Voilà comment cela a commencé pour moi...


Ma paire de chaussures préférée (j'en possède 4) a déjà vu le cordonnier 3 fois et la boite à musique de mon enfance possède plusieurs dizaines de couches de scotch au niveau de son tiroir!


Ce qui m'a fait prendre conscience que nous vivons dans une société qui consomme trop et toujours plus, c'est le déménagement de ma mère il y a (presque) 4 ans. Passer d'une maison familiale de 90m2 à une maisonnette de 40m2 a inclus le fait de devoir faire le tri dans nos affaires. Nous avions entassé tellement de biens matériels en pensant qu'un jour ils nous serviraient à nouveau alors que ça n'a jamais été le cas... Après ce déménagement je me suis rendu compte que je faisais la même chose chez moi alors que je n'avais que 17m2. J'avais une garde robe bien garnie, des objets déco en tout genre et des objets en double voire en triple exemplaire qui ne me servaient jamais. 

Après avoir fait le tri dans les objets dont je ne me servais pas, en particulier des accessoires de beauté, des bibelots, du matériel d'école et des vêtements, je me suis sentie tout de suite tellement mieux. Je me suis fait des sous en revendant une grande partie de mes affaires ce qui m'a permis d'avancer la caution pour mon futur appartement, je passais aussi moins de temps à faire le ménage mais aussi spirituellement, le fait d'être moins encombrée m'a beaucoup apaisée.

J'avais cependant gardé des affaires dont je ne me servais pas mais que je n'osais pas "jeter" soit parce qu'il y avait un lien affectif soit parce que c'était des cadeaux que l'on m'avait offerts. Voilà maintenant 3 ans que j'ai quitté mon ancien appartement et j'ai fait du chemin depuis. Les derniers objets que j'avais gardé pour les raisons citées précédemment sont dans un carton attendant la prochaine brocante ou les prochains encombrants. Je ne possède désormais que des objets qui me sont utiles et qui m'apportent du bonheur. Mon appartement n'est pas vide de décoration, je vous rassure, mais le peu d'objets qui décorent mes étagères ont une histoire et un lien très fort avec des personnes que j'aime ou des moments vécus de mon enfance à maintenant.


Cette bonbonne à cocktails ne servait pas vraiment alors j'ai décidé de la remplir de ma lessive maison pour ne pas avoir à m'en séparer. 
Mon vieil éventail était complètement déchiré alors j'ai décidé de changer son papier (non terminé sur la photo).


Lorsque l'on possède peu, on fait automatiquement plus attention à nos biens matériels. On en prend soin, on les répare quand ils se cassent et on leur trouve une autre fonction si possible avant l'étape poubelle. Pour moi ce ne sont plus de simples objets mais des contributeurs à mon bonheur quotidien. Plus le temps passe, plus il est facile de regarder un objet et de se dire "il ne m'apporte rien alors je vais m'en séparer". Dans le minimalisme et le zéro déchet, cela ne sert à rien de vouloir aller vite. Il faut surtout s'écouter et se laisser le temps pour tout.


Quel est le dernier objet que vous avez réparé ou fait réparer?


Bonus

Quelques astuces pour se lancer dans le minimalisme:

1. Un objet qui rentre, un objet qui sort. On a tendance à accumuler les biens matériels. La meilleure technique est donc de ne pas dépasser le nombre de possessions. Si vous achetez une nouvelle paire de jeans, vous devez vous débarrasser d'une autre par exemple.

2. Ne prenez pas une journée pour faire votre désencombrement. 5 minutes par jour suffisent. Commencez pas un tiroir de cuisine, une étagère, une partie de votre penderie. Mettez dans un sac les objets définitivement inutilisables, dans un carton ceux dont vous ne vous servez pas et dans un autre ceux dont vous n'êtes pas sûr de vouloir vous séparer. Pour le dernier, les objets que vous n'aurez pas ressortis au bout de 2 mois peuvent probablement être donnés ou revendus avec le reste dont vous ne vous serviez pas.

3. Les questions "Est-ce que j'en ai vraiment besoin?", "Est-ce que je m'en sers souvent?" et "Est-ce que cet objet m'apporte du bonheur?" sont très bonnes pour effectuer un désencombrement. Si la réponse est "non" à chaque fois, vous savez quoi faire! 

4. Pour des objets qui ne vous servent qu'une ou deux fois par an, pourquoi ne pas vous en séparer ou les proposer sur un site de prêt de matériel pour qu'ils aient une réelle utilité et ce pour plusieurs personnes?

5. Adoptez une garde-robe simplifiée grâce au Projet 333 qui vise à ne porter que 33 pièces de vêtements/chaussures/accessoires tous les 3 mois soit par saison. Mais si vous avez l'impression que ça va être un peu trop compliqué pour vous, allez-y petit à petit et si vous avez une penderie rangez tous vos vêtements le crochet du cintre dos au mur. Les vêtements sur des cintres qui n'auront pas bougé de sens en 3 mois pourront probablement partir à la donation ou à la vente.



8 commentaires:

  1. Ton article est plein de bon sens et je dois dire que je ressens la même chose que toi. Particulièrement quand je rentre dans mon ancienne chambre encore pleine de mes vieux vêtements, chaussures etc. A chaque fois que je passe le pas de la porte je me dis qu'il faut vraiment que je fasse le tri et que je donne toutes ces choses qui ne rendent pas du tout heureuse, voire me donnent une impression d'enfermement.
    Bisous ma belle,
    Pêche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a plus qu'à trouver la motivation et c'est parti alors!

      Supprimer
  2. Ici nous avons déménages il y a 1 an de Paris a Antibes comme nous avons du tt recommences nous sommes passés de 80 m2 avec trois chambres à 47 m2 avec 1 chambre et nous sommes 5 mon mari travaille encore beaucoup sur Paris mais redescends très souvent donc on peut dire 5 ��. Et Bien j ai du faire un sacré tri et j avoue que la lecture de ton blog que je connaissais depuis longtemps deja celui de Bea Johnson et la famille zéro déchet m as aide.... il y a quelque semaines nous avons redemenage dans un peu plus grand maintenant 60m2 toujours à 5 ��Je suis donc allée chez ma sœur pour ouvrir des cartons fermes depuis 1 an et Bien à nouveau du tri ... Nous avons un emmaus donc je leur donne énormément mais j aime aussi énormément y chiner .������...j avoue j ai du mal à avoir une maison vide enfin je veux dire j ai besoin de certains objets encore mais je sais que je pourrai m en passer.... Alors cette année encore je continuerai à desencolbrer ...Apres pour chaque famille et chaque quotidien c est different mais j ai trois enfants de 4-7-10 ans et je leur apprends à ne pas consommer en permanence à voir de l occasion et pas tt le temps du neuf à prendre soin à réparer ....mais j avoue certains on encore un regard particulier sur ca .. Par exemple le fait que.nous sommes habilles souvent meme quasiment qu avec de l occasion provoqué des réflexions mais je ne vais pas mentir sur mes achats...Ici dernier objet repars certainement un vieux jouets de mes enfants ...������Encore Merci pour tes nombreux conseils et ton blog et pages pleins de douceur ....💋💋❤💋❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour tout ce que tu as déjà accompli et surtout ne fais pas attention à ce que les gens peuvent penser, ils ont faux à tous les coups! Chacun a sa méthode et chacun fait à son rythme! Merci pour ton témoignage et merci de me suivre depuis si longtemps, c'est agréable d'avoir des retours comme le tiens!

      Supprimer
  3. J'aspire à ce que tu décris mais en suis encore loin ! Je fais peu à peu ce chemin :) Mon homme n'étant pas du tout du tout là dedans j'avoue qu'il me rajoute souvent des tentations ou en tout cas ne crée pas d'émulation positive ! Notre intérieur est encore très loin d'être épuré.
    Bravo pour ta démarche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir faire des compromis dans un couple malheureusement! Allez, courage, je suis sure que vous pouvez vous entendre sur certains points, il faut juste communiquer!

      Supprimer
  4. Merci pour ce joli article, j'aime beaucoup les deux petits exemples perso de l'éventail et le distributeur à cocktail ! Je suis aussi minimaliste depuis plus de 2 ans, mais c'est vrai que c'est un processus permanent : on se retrouve parfois de nouveau avec des objets qu'on ne veut pas/inutiles ^^ Du coup, j'ai toujours un sac "à donner" dans mon placard ^^ Par contre, mon appartement fait un peu "vide" car je n'ai pas eu de coup de coeur pour une déco en particulier. Mais ça reste très apaisant, et surtout, comme tu le dis... moins de ménage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta déco se fera d'elle-même avec des objets que tu trouves beau et non pas en fonction des tendances :)

      Supprimer