onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Comment reconnaître un véritable savon de Marseille?


Vous ne le savez peut-être pas encore mais chez moi j'utilise un bloc de savon de Marseille pour faire la vaisselle et des paillettes de savon de Marseille pour faire ma lessive. Le vrai savon de Marseille est fabriqué par des artisans savonniers dans la cité phocéenne. Sa formule a été réglementée au XVIIème siècle: une teneur d'huile d’olive de 72% et de la soude, 28%. Malheureusement, l'appellation n’étant pas protégée, on trouve aujourd'hui de nombreuses arnaques...


Nous allons commencer par lire 3 étiquettes de savons industriels vendus dans la plupart des supermarchés français:

Commençons par la marque "Le Chat" qui nous vend dans son emballage jaune pastel un "véritable savon de Marseille" et sans paraben. Ça donne envie en effet! Lisons maintenant les ingrédients: Sodium Tallowate (graisse animale saponifiée), Aqua (eau), Sodium Cocoate (noix de coco saponifiée), glycerine (graisse saponifiée), chloride (comprendre chlorure en français: sel), parfum, BHT (additif toxique), tetrasodium EDTA (ou Ethylènediaminotétraacétate (à vos souhaits): polluant), CI 77492 (oxyde de fer, minéral, colorant jaune). 

Passons maintenait à la marque "Le Petit Olivier". Emballage en papier kraft, "extra pur 72% d'huiles végétales", 3 savons de Marseille à l'huile d'olive. Ingrédients: sodium palmate (huile de palme saponifiée à l'origine de la déforestation et de la menace d'espèces comme le rhinocéros, le tigre ou encore l'orang-outan), sodium palm kernelate (huile de palmiste saponifiée, à nouveau à l'origine de la disparition de la forêt tropicale), aqua (eau), olea europea fruit oil (huile d'olive), glycerine (graisse saponifiée), parfum, sodium chloride (sel), tetrasodium EDTA (polluant), tetra sodium etidronate (cousin de l'EDTA, polluant), silice (minéral anti-agglomérent), CI 77492 (oxyde de fer, minéral, colorant jaune), CI 77288 (Trioxyde de Chrome, colorant vert), CI 77491 (Trioxyde de Fer, colorant rouge), CI 77499 (Tetraoxyde de Fer, colorant noir), linalol (alcool tertiaire), limonene (essence d'agrume), géraniol (alcool naturel), coumarine (substance naturelle aromatique organique), cinnamal (composé organique)

"P'tit Prix" et son savon de Marseille au miel (histoire de vous donner une double envie de parfum du sud). Ingrédients: Sodium Tallowate (graisse animale saponifiée), aqua (eau), Sodium Cocoate (huile de coco saponifiée), parfum, glycerine (graisse saponifiée), sodium chloride (sel), Sodium Hydroxide (régulateur de pH), Etidronic Acid (stabilisateur), Mel extract (extraits de miel), Propylène Glycol (anti-moisissure), Acide Citric, Potassium Sorbate (conservateur), Sodium Benzoate (encore un conservateur), Coumarine (substance naturelle aromatique organique), CI 77492 (oxyde de fer, minéral, colorant jaune).


Lire tout ça est vraiment fatiguant pour le cerveau je vous l'avoue et je vous pardonne si vous n'êtes pas allés jusqu'au bout, mais la suite risque de vous intéresser.




Est-ce que ces 3 savons ont passé le test du véritable savon de Marseille?

Évidemment, non. La liste des ingrédients est à chaque fois interminable. On retrouve dans deux d'entre eux de la graisse animale qui va à l'encontre de certains régimes alimentaires ethniques et éthiques, deux d'entre eux ne possèdent même pas d'huile d'olive comme ingrédient, ils possèdent tous des colorants (l'un d'eux plus que de raison), du parfum, ainsi que de la glycerine qui peut encrasser votre machine à laver et laisser un film gras sur votre vaisselle et vos sols; et enfin on retrouve tout un tas de produits dangereux pour l'environnement.


Et si on lisait maintenant les étiquettes des savons de Marseille artisanaux?

Chacun de ces savonniers proposent deux types de savon de Marseille: le vert à l'huile d'olive et le blanc à l'huile végétale (comprendre huile de palme).

Les savons de Marius Fabre, fabriquant de savon de Marseille depuis 1900 nous indique ces ingrédients: Sodium olivate (huile d'olive saponifiée), Sodium cocoate (huile de coco saponifiée), Aqua (eau), Sodium chloride (sel), Sodium hydroxide (régulateur de pH).

Rampal Latour, savonnier en provence depuis 1828 utilise ces ingrédients pour son savon vert: Sodium Olivate (huile d'olive saponifiée), Sodium Palmate (huile de palme saponifiée), Aqua (eau), Sodium Palm Kernelate (huile de palmiste saponifiée), Sodium Chloride (sel), Sodium Hydroxide (régulateur de pH).

Enfin, La savonnerie du Midi (La Corvette) nous liste ces ingrédients: Sodium Olivate (huile d'olive saponifiée), Sodium Cocoate (huile de coco saponifiée), Aqua (eau), Sodium Chloride (sel), Sodium Hydroxide (régulateur de pH).




Résultat des courses?

On est quand même loin de la composition originale (huile d'olive, soude) mais les ingrédients restent naturels, sans parfums, sans colorants et sans conservateurs. Le seul hic se trouve chez Rampal Latour. En effet, cette savonnerie utilise de l'huile de palme pour son savon vert ce qui n'est pas le cas chez les autres qui gardent cette huile pour le bloc blanc (utilisé pour la lessive).


Alors comment fait-on pour savoir que notre savon de Marseille en est bien un? C'est aussi simple que ça:
  • Sur l'estampillage, il doit apparaître: 72% d'huile végétale et jamais de "Sodium Tallawate" (graisse animale)
  • Votre savon ne doit en aucun cas être parfumé
  • Encore moins être coloré autre qu'en vert ou blanc (et pour reconnaître les colorants c'est simple ça commence toujours par CI+numéros)
  • Si votre conscience écologique vous titille, il ne doit pas contenir d'huile de palme ("Sodium Palmate", "Sodium Palm Kernelate") lorsqu'il est vert.


Pensez toujours à lire les étiquettes avant d'acheter un savon, vous pourriez bien a voir des surprises!


Crédit photos: Pinterest
 

36 commentaires:

  1. Comme je suis heureuse de vous lire ! Je suis salonnaise alors vous pensez que lire "Marius Fabre" et "Rampal" ! Je me fournis directement à l'usine de Marius (et plus Rampal à cause de l'huile de palme comme vous le décrivez fort bien) !
    Mais ouf pour vous et tous vos lecteurs ils livrent via Internet !
    Bonne suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet c'est bien pratique car pour le moment à part Rampal Latour je n'ai pas trouvé de savon de Marius Fabre à Paris. Peut-être suis-je aussi trop flemmarde!

      Supprimer
    2. Je connais une adresse sur Paris pour les savons Marius Fabre. C'est chez Saprista dans le 15eme arrondissement, métro vaugirard!! Je n'utilise que ça!!!

      Supprimer
  2. Je ne prends que celui de Marius Fabre que j'achète par paquet de 6 ou 8 (je ne me souviens plus). J'en fais ma lessive et aussi la vaisselle mais pour cette dernière j'ai trop de souci de lavage, le dépôt graisseux est problématique sur mes assiettes en grès, pire si j'ai cuisiné gras, tout glisse ou colle. Je ne fais pas de rinçage au vinaigre, pas pratique car je n'ai qu'un petit bac. Comment tu fais ta vaisselle toi? Je n'ai QUE le pain de savon, rien d'autre pour laver, je n'ai pas fait de mélange car je voulais rester au plus simple avec un produit unique. Bon dimanche. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semblerait que l'huile d'olive laisse en effet des traces sur la vaisselle et le sol, c'est pour cela que les fabricants type Marius Fabre proposent un bloc de savon de Marseille à l'huile de palme qui est certes moins chères mais dévastatrice pour la forêt tropicale mais qui se trouve être moins acrcochante. C'est pour cela que pour faire ma lessive j'utilise des paillettes de savon La Droguerie Ecologique et pour la vaisselle le savon Rampal Latour. Comme je fais tout moi-même, l'huile de palme ne se retrouve que dans ces deux produits chez moi. Il faut juste ne pas abuser du même ingrédient. Pour la toilette tu peux utiliser le savon de Marseille à l'huile d'olive ça ne pose pas problème et ça laisse la peau douce! J'achète mon pain vaisselle et mes paillettes chez Biocoop, pour la toilette je commande du vrai savon de Marseille à l'olive mais en ce moment j'utilise un savon acheté chez ma maman à la Grange au Thé dans l'Aubrac (huile d'olive, soude et thé d'aubrac)!

      Supprimer
    2. Coucou! J'emploie justement le savon sans huile de palme, autant pour la lessive que pour la vaisselle. Je refuse d'acheter du savon à l'huile de palme, c'est un choix. Donc si je comprends bien, le savon à l'huile de palme fait moins de traces...? Merci pour ta réponse. :) Je vais rester pour l'instant avec mes traces je crois. PS: je commande en gros lot par internet une fois de temps en temps.

      Supprimer
    3. Je reviens juste pour dire que je pense tester aussi la vaisselle à la noix de lavage qui peut aussi être intéressante par son aspect végétal. Je réfléchis à employer le moins possible les produits non renouvelables. C'est bien d'avoir plusieurs alternatives. :)

      Supprimer
    4. Si je peux me permettre :o) Les noix de lavage viennent du bout du monde et sont aussi des plantations intensives il me semble. (qui empêchent les habitants d'avoir leurs cultures vivrières puisqu'on leur prend leur terrain ou ils faisaient leur potager)
      Ecologiquement ca a un net impact sur la planète d'acheter des noix de lavage :x
      Merci pour tes supers articles Lily!

      Supprimer
  3. Les paillettes Rampal Latour et Marius Fabre contiennent de l'huile de palme dans leurs compositions. Laquelle prends-tu et dans quelle boutique l'achètes-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Guénaelle, je pense que ma réponse à la question au dessus de la tienne répondra également à la tienne!

      Supprimer
  4. Bonsoir,
    comme je fabrique moi même mon savon, je me permets d'intervenir sur un détail : ce n'est pas sur le total des ingrédients qu'il faut compter les fameux 72% d'huile d'olive mais sur le total des huiles. 28% de soude c'est quand même un peu trop énorme !
    C'est vraisemblablement pour une question de texture et de propriétés que l'on mélange 72% d'olive avec 28% d'une autre huile + de l'eau (voire du thé/ des décoctions peu importe tant qu'il y a de l'eau) et de l’hydroxyde de sodium (appelé aussi soude caustique).
    Mon savon maison contient 100% d'huile d'olive de l'eau et de la soude, c'est tout, et il est assez crémeux. Si ça vous intéresse, je vous donne la recette.
    Pour la vaisselle et le linge j'utilise du savon noir (plus ou moins la même recette mais on remplace la soude caustique par de la potasse pour que le savon reste mou).
    Voila, j'espère vous avoir éclairé.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chloé, je pense moi aussi à faire mon propre savon ( comme ma grand-mère le faisait à l'époque) et j'aimerais bien que tu nous expliques les étapes délicates etc.. je sais que a soude caustique est agressive pour la peau/yeux..

      Supprimer
    2. Pour faire plus clair, en gros un savon c'est environ 60/70% d'huile 20/30% d'eau et 10% de soude.

      Sur le total de l'huile, un savon de Marseille doit contenir 72% d'huile d'olive + 28% d'une autre huile (au mieux coco/coprah au pire palme).

      Il est tout à fait possible de faire du savon 100% huile d'olive (comme celui de la Grange au Thé) ou 100% d'une autre huile mais il ne s'agit pas de la totalité des ingrédient sinon ça serait juste de l'huile...

      Supprimer
    3. Merci pour ces détails très utiles Chloé!

      Supprimer
    4. bonjour,

      moi aussi je fais mon savon et pour celui qui me sert à faire la lessive je le fais en 100 % huile de coco ( pain de graisse pour les frites ve....line ). Je ne me suis jamais lancée dans le savon noir avec potasse mais ça me tente bien et d'après votre description ça a l'air assez simple à réaliser, merci !

      Supprimer
    5. la soude caustique ça fait super peur mais en vrai, à moins d'être hyper maladroit, y'a peu de chances de s'en mettre partout. Quand je cuisine mon savon (à froid) je fais ça sur la terrasse (mais une pièce bien aérée suffit), je mets des gants et des manches longues quand je mélange les ingrédients et je garde près de moi une bassine d'eau vinaigrée, au cas où.
      La seule vraie règle à respecter est : on met la soude dans l'eau, jamais l'inverse et ensuite on met la solution eau-soude dans l'huile, jamais l'inverse. Après c'est juste une question de bon sens : ne pas jeter les ingrédients comme une brute, ne pas approcher son visage pour y regarder de plus près, c'est tout.
      Pour ne pas faire soi-même la solution eau-soude on peut l'acheter toute faite (lessive de soude) mais je préfère la faire moi-même car chez moi on vend les cristaux de soude en vrac, ça me permet de ne pas utiliser d'emballage et de n'acheter que la quantité dont j'ai besoin.
      Autre chose, lorsqu'on fait la solution eau-soude, c'est pratique de la faire dans un bain-marie de glaçons, comme ça on n'attend pas une plombe avant qu'elle soit à température ambiante pour la mélanger avec l'huile.
      Pour le moulage version "recyclage" tu peux utiliser une brique tetrapak. Comme je fais du 100% huile d'olive ça prend du temps avant de pouvoir démouler : 3 jours contre 12 à 24h suivant les autres huiles ou les mélanges. Après faut laisser sécher 4/5 semaines.
      Mon problème était plutôt de savoir si je pouvais réutiliser mes ustensiles après (surtout le mixeur) alors j'ai pris le parti de ne pas le nettoyer après et de laisser la saponification se faire dessus pendant les 4/5 semaines pour pouvoir le réutiliser dans ma cuisine ensuite mais je ne crois pas que ça soit conseillé, mieux vaudrait se procurer un mixeur dans un vide-grenier et ne s'en servir que pour les savons.
      Pour la recette je mets 400g d'huile d'olive (500ml) 120g d'eau et 51g de soude. Ca fait un savon peu surgras, blanc et crémeux, avec cette quantité je fais 5 savonnettes de taille standard.
      Pour calculer tes ingrédients, il y a des calculateurs en ligne comme celui d'aroma-zone
      http://www.aroma-zone.com/info/calculateur-de-saponification
      Et il y a plein de vidéos en ligne sur la marche à suivre (mais c'est généralement pas très écolo/zéro déchet).
      Voila, bonne chance !

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. c'est trop fort, j'ai arpenté le net hier soir pour trouver des infos sur le vrai savon de Marseille et le vrai savon d'Alep et voilà que tu me fournis la réponse sur un plateau pour l'un des deux ! merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  7. Super, moi qui cherchait l'information, je suis servi !
    Nous avions bien noté l'interet du savon de marseille ,mais avec toute ce qu'on entend en période estivale sur les "arnaques", le savon de Marseille n'était pas épargné, et bien dans le doute, nous nous sommes abstenus ...
    Nous allons pouvoir repartir à la chasse au "vrai bon" savon de marseille

    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent pendant l'été on retrouve sur les marchés des faux stands de savon artisanal, vous avez bien fait de ne pas prendre le risque et de réfléchir un peu avant de vous lancer dans l'achat d'un savon!

      Supprimer
  8. merci pour ces informations, j'avais un reportage il y a longtemps et je trouve bien dommage que le véritable savon de Marseille ne puisse être estampillé d'une AOC ou autre du même genre et que la recette soit ainsi sauvée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement cela existe, tu pourras trouver les infos ici: http://www.label-savon-de-marseille.fr/ Il n'y a donc officiellement que 4 fabriques de savon de marseille traditionnel...

      Supprimer
    2. Chez ma mère, c'est le couteau Laguiole qui est reproduit partout dans le monde et qui est vendu en faisant croire à un vrai...

      Supprimer
  9. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article qui remet très bien les choses à leur place.
    C'est un sujet qui nous intéresse beaucoup (je parle au nom du site Landmade) et je me permets d'ajouter quelques points qui nous semblent assez intéressants pour choisir son savon :

    - Un savon de Marseille avec seulement de l'huile d'olive "ne se tient pas". Nous avons eu l'occasion de tester un échantillon : l'huile "sue" et le savon est plus mou, il se déforme. Ca n'est pas un grand problème si on le fait soit même mais c'est problématique pour les fabricants. de vendre un savon tout mou. Cela explique pourquoi on trouve très souvent une autre huile dans les savons verts, palme ou coco habituellement, qui permet de solidifier le tout. Beaucoup de fabricants ajoutent aussi de l'huile de coco car celle-ci est sensée faire mousser, ce qui n'est pas le cas de l'huile d'olive.
    - il faut savoir que le savon de Marseille est finalement assez récent, et il a été popularisé par... l'huile de palme. L'huile de palme arrivait (d'Indochine on pense) à Marseille par bateau. Elle permettait enfin d'avoir un savon solide, elle était moins chère et à l'époque, on ne se souciait guère de la déforestation. Les fabricants de savon de Marseille ne se sont pas posé de questions : leur savon de Marseille était fait uniquement à l'huile de palme et c'est tout. En fait, un "vrai" savon de Marseille, tel qu'il a été pensé dans la recette originale, c'est un savon avec de l'huile de palme.
    - La fabrication d'un savon de Marseille tient surtout dans son procédé : la saponification à chaud. Cette technique est surtout intéressante pour faire des savons de ménage ou lessive car elle fait partir la glycérine. Cela permet d'avoir des savons plus efficaces pour nettoyer mais c'est la glycérine qui hydrate la peau. Donc pour se laver, il vaut mieux utiliser les savons saponifiés à froid, la glycérine reste dans le savon et c'est quand même plus agréable... (enfin, vous faites comme vous voulez bien sur).
    - Est-ce que quelqu'un sait pourquoi le savon serait vert quand il y a de l'huile d'olive ? Ca ne vous semble pas suspect cette couleur verte si marquée à partir d'une huile finalement pas si verte ? Si jamais quelqu'un a une explication, on prend volontiers ! :)

    Toutes les informations viennent de nos propres recherches, de discussions avec les fabricants de savon de Marseille et d'ailleurs, si jamais vous pensez qu'elles sont fausses, n'hésitez pas à le dire. On base pratiquement tout notre choix de savons sur ces informations, ça serait dommage de se tromper :)

    Voilà, c'était pour partager nos recherches !
    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces précisions. Je ne connaissais pas la différence en la saponification à froid et à chaud, j'ai maintenant ma réponse!

      Supprimer
    2. Et bien le vrai de savon de Marseille à base d'huile d'olive (et d'huile de coprah/ coco) est vert en effet, tout comme l'est le savon d'alep (le vrai là aussi). Et quand il est très frais, donc avec un certain taux d'humidité, il est bien vert (sans être vert pétant non plus hein, n'exagérons rien ;) ). La dessiccation provoque un brunissement de l'extérieur du savon, raison pour laquelle quand on coupe en deux un vrai savon de Marseille à l'huile d'olive ou un vrai savon d'alep qui a un peu vieilli, l'intérieur est vert (je rappelle qu'un savon d'alep c'est de l'huile d'olive et de l'huile de baies de laurier), si tout est beige-brun c'est qu'il est très vieux ou très sec ou... faux! A réception de mes premiers savons huile d'olive-coco de Marius Fabre, j'ai trouvé de suite que l'odeur était très proche du savon d'alep, une odeur d'olive suffisamment particulière pour qu'on s'en souvienne. Il est à savoir aussi que toutes les huiles d'olive ne se ressemblent pas ni en couleur ni en goût ni en odeur. ;)
      Le savon de Marseille est très vieux (plusieurs siècles) mais plus récent que le savon d'Alep, et le savon d'origine est bien essentiellement à l'huile d'olive et non à l'huile de palme! Cela n'arrivera qu'après avec les premières importations de produits tropicaux provenant notamment des différents empires coloniaux.

      Voili voilou. :)

      Supprimer
  10. Est-ce que le bicarbonate de soude peut remplacer la soude caustique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non :o) rien à voir ce n'est pas du tout le même produit :o)

      Supprimer
  11. Pour moi, tu as oublié une adresse importante : le savon Le Fer à Cheval. Savonnerie depuis 1856 à Marseille dans le 14ème. Contrairement à Marius Fabre qui fait beaucoup de pub, celle-ci est en redressement judiciaire (vur un reportage TV il y a environ 10 jours) et la boutique qui ressemble plus à un entrepot me parait montrer plus le côté authentique de ce produit. Bref habitante des environs de Marseille c'est dans celle-ci que je retournerais sans hésitation ! J'espère seulement qu'elle n'aura pas fermée d'ici là ! Corinne B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas parlé du fer à cheval car dans leur composition ils ne sont pas transparents, il disent juste "huile végétale" ce qui n'est pas fair play à mon goût...

      Supprimer
  12. Bonjour,

    retrouvez le vrai savon de Marseille, direct producteur, et 100% Provence sur Provenc.io (https://provenc.io)
    Et plein d'autres bons produits 100% artisanal ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Concernant l'huile de palme utilisée par Rampal Latour, on peut lire sur leur site Internet : "Nous garantissons que notre huile de palme provient d'une filière engagée contre la déforestation pour le développement durable."
    Je ne sais pas s'il en est de même concernant Marius Fabre...
    Personnellement, j'habite à Marseille, j'utilise les shampooings bio Rampal Latour, les savonnettes bio Rampal Latour et le savon de Marseille 72% huile d'olive Rampal Latour (je les achète dans les Biocoop), et je suis très contente de ces produits que je conseille vivement à mon entourage.

    RépondreSupprimer
  15. BONJOUR ... Je suis marseillaise et si je puis me permettre et vous mettre toutes d'accord sur le SAVON DE MARSEILLE , le VRAI et pas un autre voici un lien que vous comprendrez aisément c'est LA CHARTRE des SAVONNIERS marseillais puisque le nom est galvaudé dans le monde entier .

    http://www.savon-de-marseille-traditionnel.fr/Unis-autour-de-la-Savonnerie-Marseillaise_a20.html

    Allez sur ce lien vous n'aurez pas besoin d'autres explications à chercher et vous saurez dorénavant qui fabrique le SEUL ... l'UNIQUE ... SAVON DE MARSEILLE , le seul digne de porter ce nom .

    Merci de m'avoir lue et merci pour ce bel article si bien détaillé .
    Renée (mamiekéké).

    RépondreSupprimer