onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Espèces en voie d'extinction, causes, effets et solutions #2

Nous sommes à la veille du rassemblement le plus important de l'année, la COP21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Pour préparer cet évènement je ne vous parlerais pas de zéro déchet. Je le fais suffisamment tout au long de l'année (comment réduire ses déchets, comment revaloriser ses déchets organiques, comment faire des économies d'énergie, comment réduire son impact alimentaire, etc). 



Pour cet évènement j'aimerais aborder directement le sujet des dangers d'extinction d'espèces. Les changements climatiques sont dû à plusieurs facteurs: variabilité naturelle (interne ou externe à la planète) et plus récemment à l'activité humaine. L'industrialisation de la planète et l'utilisation massive d'énergies fossiles ne font qu'accélérer le processus naturel. En effet, tandis que les changements climatiques naturels se font sur de très longues périodes, ce qui implique une certaine adaptation des espèces animales et végétales, les changements sous l'action de l'homme sont très rapides et par conséquent menacent fortement les écosystèmes fragiles. Aider les espèces animales et végétales de notre monde c'est aussi aider notre propre espèce. Nous dépendons totalement des autres espèces pour survivre. En revanche, la Terre n'a pas besoin de nous pour se renouveler. Nous entrons dans la 6ème extinction animale de masse, il y a 65 millions d'années, nos ancêtres ont survécu à une période d'extinction de masse, et si cette fois-ci ce n'était pas le cas?

Qu'est-ce que ces espèces ont en commun en terme de danger d'extinction? Quels sont les effets? Qu'est-ce que vous pouvez faire à votre niveau pour tenter d'empêcher leur disparition? Quels sont les organismes qui s'occupent de leur protection? Tout un tas de questions auxquelles je tenterais de répondre. 

#2 la mort des océans

Les océans occupent 70% de la surface de la planète. Il y a plusieurs raisons engendrant la mort de nos océans: problème de la surpêche, raréfaction du plancton, pollution, constructions humaines. Aujourd'hui, près de 3000 espèces marines sont menacées d'extinction à cause de l'activité humaine. Selon Red List, 12,4% des espèces de mérous, 845 espèces de coraux bâtisseurs de récifs (soit 27%), 25% des mammifères marins, 27% des oiseaux marins, 6 espèces sur 7 de tortues, et 17% des requins sont menacés d'extinction. En 40 ans, nous avons perdu la moitié des animaux marins de notre planète.



Comment en sommes-nous arrivés là? 

1. Problèmes de surpopulation. Qui dit surpopulation dit bouches à nourrir. Si seulement les populations privilégiées peuvent se permettre de manger à leur faim, celles-ci profitent de cet avantage pour consommer plus que de raison. 

2. La raréfaction du phytoplancton (responsable de la moitié de la photosynthèse sur terre et produisant donc la moitié de l'oxygène que nous respirons). Le réchauffement climatique provoque une augmentation de la température des océans, de telle sorte que la quantité d'aliments nécessaire au développement du phytoplancton qui parvient à la surface est fortement diminuée.

3. La pollution des océans via nos déchets ménagers et industriels provoque la mort par suffocation ou par maladies de nombreuses espèces marines laissant ainsi moins de nourriture pour celles épargnées. 

4. L'aménagement des zones côtières. Bien que l'on chasse de plus en plus de populations des côtes à cause des risques de submersion, l'être humain continue d’empiéter sur les côtes en construisant des murs pour empêcher les eaux de monter ou encore comme aux Émirats Arabes, des villes entières sont construites sur l'eau, détruisant ainsi de nombreuses zones d'habitat des espèces sauvages.  

Voici la liste des espèces les plus connues menées à disparaitre si nous n'agissons pas rapidement: Baleine, dauphin, sterne,  grand dauphin, marsouin, tortue luth, phoque, lion de mer, morse, loutre de mer, sardine, lamantin, manchot, dugong , mergule, ours polaire, mérou, thon, corail, guillemot, poisson scie, marsouin, ange des mers, poisson clown, cachalot, anémone des mers, fou de Bassan, anchois, mouettes, macareux, pingouin, albatros, hareng, cigale de mer, porcelaine livide, oursin, posidonie, hippocampe, merlu. 






Le pillage des océans est la cause, quels sont les effets?

Nous sommes à l'heure actuelle plus de 7 milliards d'êtres humains sur terre. Ces 7 milliards il faut bien évidemment les nourrir. Malgré les grandes différences notées en terme de nutrition dans le monde, certains pays (je parle bien sûr des pays les plus développés) consomment de plus en plus de produits issus de la pèche. Les méthodes de chalutage sont très répandues, capturant ainsi tous les poissons (même ceux qui ne sont pas visés) sur le passage des grands filets mais de nombreuses zones de corail sont également détruites par la même occasion. Cette méthode capture une telle quantité de poissons en même temps qu'au moment de remonter la moitié sont déjà morts écrasés par ceux du dessus. Certains requins, dauphins, tortues font également malheureusement parti des victimes. Une fois le tri fait (poissons morts, poissons non ciblés), ils sont alors jetés à la mer provoquant un gaspillage phénoménal... La destruction des récifs coralliens est une véritable catastrophe. Ces récifs sont les lieux de vie de beaucoup d'animaux marins, ils les nourrissent, les protègent des mouvements marins et de leurs prédateurs. Dans certains villages de pêcheurs, les produits de la mer sont indispensables à la survie de leurs habitants qui manquent malheureusement de ressources pour subvenir à leurs besoins alimentaires. La pollution des océans provoque malheureusement l’hécatombe de certaines espèces marines laissant certaines régions côtières vides. C'est aussi bien joli de vouloir nourrir notre espèce mais il ne faut pas oublier que beaucoup d'espèces animales dépendent beaucoup des produits de la mer. Si ces produits se raréfient, il va de soit que les populations des autres animaux va décliner et provoquer un basculement de la biodiversité. Pour finir, certaines idées de repopulation des océans ne sont pas toujours très bonnes. En effet, les habitants de la méditerranée avaient décidé il y a quelques années de se débarrasser de nombreux pneus de voitures, dans l'espoir de voir les coraux, anémones de mers et coquillages se développer dessus et ainsi refaire vivre leur littoral. Opération ratée, aucune vie n'est apparue sur ces déchets, nous sommes donc désormais obligés de les récupérer pour arrêter cette pollution aberrante... 

_____________________________________________________________
 

Opération Mare Nostrum par l'association Sea Shepherd

 

Au mois de juillet, Sea Shepherd France a lancé l’Opération Mare Nostrum qui se focalise sur la pollution marine en Méditerranée. Sillonnant les côtes françaises et italiennes qui bordent la Méditerranée (« Mare Nostrum » en latin), les volontaires de Sea Shepherd ne cessent d’accumuler les preuves de la pollution importante qui règne en son sein mais aussi le long de son rivage et qui lui donne la triste réputation d’être l’une des mers les plus polluées au monde. Cette Réputation a d’ailleurs été confirmée lors de la diffusion d’une vidéo, reprise par de nombreux médias, qui mettait en exergue la pollution régnant dans le vieux port de Marseille. Las, ces amoncellements de déchets ne sont qu’un des nombreux des dangers auxquels est confrontée la Mer Méditerranée et sa faune marine. Car en plus de cette pollution, qui n’est que rarement dévoilée, de nombreux engins de pêche fantômes continuent de tuer sans discernement. L'équipe de l'Operation Mare Nostrum en a relevé une importante quantité tout le long de son parcours.

_____________________________________________________________
  
Que pouvons-nous faire à notre niveau pour ne plus participer à la destruction des océans?

Si l'envie ou le besoin (professionnel, familial) d'emménager près des côtes vous arrive, achetez un logement ancien (très ancien) qui aura survécu aux caprices de la nature et ne sera donc pas construit sur un terrain qui n'est pas forcément constructible. Un logement ancien (donc costaud) et possédant un étage ou deux est d'autant plus sûr en cas d'inondations qui ne sont malheureusement pas prévisibles. Ne construisez pas trop près de la côte non plus. Avoir un accès direct sur la mer est un confort dont tout le monde rêve mais qui peut également s'avérer être un risque de monté des eaux.

Limitez votre consommation de produits de la mer. Si vous le pouvez, même, passez au régime végétarien. Vous aiderez ainsi à votre échelle à la reconstruction des bans de poissons.




Limitez également votre consommation de viande. Et oui! Le fait qu'il y ai une forte présence d'algues invasives sur les côtes de Bretagne sont dues à la présence d'élevages porcins. Leurs déchets, quand ils sont déversés dans la mer favorisent le développement de ces algues empêchant les autres espèces animales de vivre. 

Consommez durable. Le 100% vrac prend également en compte les produits d'entretien qui sont sains pour l'environnement. Les cosmétiques faits maison remplacent ainsi les cosmétiques issus de produits chimiques déversés dans les océans. Il en est de même pour les travaux à la maison. Les peintures et autres produits de l'industrie polluent beaucoup. Favorisez donc le naturel!


Envie de faire une donation? 

Ne donnez pas n'importe comment à n'importe qui! Voici quelques astuces: Attention aux arnaques et faux appels aux dons qui fleurissent sur les réseaux sociaux, choisissez plutôt une association locale qui opère directement sur place à une grande ONG qui se diversifie trop et enfin, si la cause animale est pour vous la plus importante, n'oubliez pas que la restitution de leur habitat naturel est primordiale pour pouvoir réintroduire les espèces sauvées.


Quelques adresses d'associations travaillant localement:



N'hésitez pas à recommander, si vous en connaissez, de bonnes associations de protection des animaux marins!

4 commentaires:

  1. Je découvre ton blog, j'aime beaucoup ton approche sur l'environnement.
    Pareil concernant l'huile de palme il n'y a qu'à voir les réseaux sociaux où les
    gens se déresponsabilisent complètement et ne font pas le parallèle entre ce qu'ils mangent et le désastre de notre planète!
    Je connais sea shepherd et son travail colossal pour la préservation
    des océans. Merci pour les liens:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Liloo! Malheureusement les gens sont peu au courant et même lorsqu'ils le sont, l'huile de palme possède tellement de noms différents que les gens ont la flemme de lire les étiquettes... Heureusement pour nous, en France elle est moins présente que dans les produits asiatiques!

      Supprimer
    2. Sea Shepherd est la seule grande société de protection des océans à agir. Quand on voit que Greenpeace est financéer par des lobbys de l'industrie alimentaire on comprend pourquoi ils n'aident pas les Sea Shepherd à stopper les baleinier par exemple!

      Supprimer